Mardi, Je Donne ! Quelle réduction d’impôt pour les dons faits en 2018 ?

CALCULEZ VOS FRAIS DE SUCCESSION
Mardi Je Donne

En ce 27 novembre 2018, journée internationale du don, vous êtes sans doute particulièrement motivé pour faire un don aux associations. Mais vous vous demandez sans doute comment vos dons de 2018 seront pris en compte par les impôts. En effet, dans le cadre du prélèvement à la source, l’impôt sur le revenu 2018 est annulé. Les réductions d’impôts 2018 le sont-elles aussi ?

Réponse à ces questions qui préoccupent les utilisateurs de MaSuccession.fr.

Mardi, Je Donne !

À l’approche des fêtes, les associations d’intérêt général se rappellent au souvenir des généreux donateurs, car c’est maintenant, en quelques semaines, que ces associations vont récolter un tiers de tous les dons qu’elles reçoivent.

Coup d’envoi de cette collecte : En ce 27 novembre 2018, les grandes associations caritatives vous invitent à rejoindre un nouveau mouvement, le « Mardi, Je donne. »   Initié aux États-Unis sous le nom de « Giving Tuesday », le Mardi Je Donne est une opération de communication internationale destinée à sensibiliser les citoyens au don caritatif sous toutes ses formes : don d’argent, mais aussi bénévolat et dons en nature.

Les réductions d’impôt pour don

Les dons au profit des associations d’intérêt général ouvrent droit à d’importantes réductions d’impôt sur le revenu dans la limite de 20% de votre revenu:

  • Réduction de 66 %. Cette réduction d’impôt est accordée pour les dons aux associations d’intérêt général, de type Médecins sans frontières, Société protectrice des animaux, Ligue contre le cancer, Croix-Rouge, mais aussi des associations culturelles comme la Société des amis du Louvre. Si vous donnez 75 euros, vous ne paierez au final de votre poche que 25 euros.
  • Réduction de 75 %  dans la limite de 536 euros. Cette réduction d’impôt est réservée aux dons aux associations d’aide aux personnes en difficulté telles que la Fondation Abbé Pierre ou les Restos du cœur. Si vous donnez 100 euros, vous ne paierez de votre poche que 25 euros. Si vous donnez plus que 715 euros, ce qui vous donne droit aux 536 euros maximum de réduction d’impôt à 75%, le surplus vous donne droit à une réduction d’impôt à 66%.

Les dons de 2018 seront bien pris en compte

Pour bénéficier d’une réduction d’impôt, il faut payer l’impôt sur le revenu. C’est un point très important à souligner. À la différence d’un crédit d’impôt, une réduction d’impôt non utilisée n’est pas remboursable. Les personnes non imposables ne bénéficient donc d’aucune réduction.

De même, une réduction d’impôt pour dons qui n’est pas utilisée une année n’est normalement pas reportable sur l’année suivante. Seule exception : le cas rare où une personne donne plus de 20% de son revenu total aux œuvres d’intérêt général.

La question qui se pose alors est celle de comment les dons faits en 2018 seront pris en compte puisque 2018 est une “année blanche”? L’impôt sur le revenu 2018 sera annulé à cause du prélèvement à la source.

La réponse du gouvernement est claire: La réduction d’impôt sera maintenue.

L’administration fiscale accordera en 2019 une réduction d’impôt pour les dons faits en 2018. Dès le 15 janvier 2019, les personnes qui font des dons régulièrement chaque année recevront un acompte de 60% de la réduction d’impôt accordée en 2018 pour les dons faits en 2017. Le solde leur sera versé à partir de juillet 2019, après la déclaration de revenus qui sera faite comme d’habitude en mai.

Si vous n’avez fait aucun don en 2017, vous devrez donc attendre juillet pour bénéficier de la totalité de votre réduction d’impôt.

Comment bien donner

Quelques tuyaux pour bien donner et profiter de votre réduction d’impôt.

  • Choisissez une association reconnue d’intérêt général ou d’utilité publique selon l’article 200 du code général des impôts. Il existe par exemple 3.000 associations et fondations reconnues d’utilité publique, dans tous les domaines. Donc vous avez le choix !
  • Vérifiez que l’organisme est bien à but non lucratif et que vous ne recevez aucune contrepartie significative en échange de votre don. Un stylo, une lettre de remerciement sont des contreparties acceptables. Une contrepartie qui dépasse un quart de la valeur du don ou 69 euros en valeur absolue n’est plus acceptable ; elle disqualifie le don.
  • Demandez un reçu fiscal. Seuls les organismes reconnus sont habilités à émettre un reçu fiscal de don. Donc, c’est un bon test. Si vous avez fait un don en nature, par exemple des frais d’essence, apportez vos factures à l’organisme et demandez un reçu en échange.
  • Portez votre don sur votre déclaration d’impôt. N’hésitez pas à préciser les organismes bénéficiaires et vos numéros de reçu dans la partie libre de votre déclaration.

Conclusion

Ce sujet vous préoccupe? Vous êtes à la recherche de réductions d’impôt? N’oubliez-pas que vous avez la possibilité de réduire par anticipation ce qui sera sans doute le plus gros impôt de votre famille : les droits de succession. Alors, n’hésitez plus. Estimez dès aujourd’hui les droits de succession de votre famille. Nous vous aiderons à les réduire de la moitié ou plus.

COMMENCER UNE ETUDE GRATUITE